Gaullistes de conviction, membres du Groupe Espoir de Démocratie 2012, associés à d’autres Gaullistes, nous militons depuis de très nombreuses années, comme élus ou anciens élus, responsables politiques ou responsables associatifs, pour les valeurs qui, dans notre Histoire, ont rassemblé une majorité de français autour de la République.

Aujourd’hui, notre peuple est confronté à un choix crucial, déterminant pour notre avenir comme pour celui de nos enfants.

C’est donc avec solennité et gravité que nous adjurons tous nos concitoyens, Gaullistes d’hier et d’aujourd’hui, d’apporter leur soutien massif et déterminé à la candidature de François Hollande, porteur  de l’espérance et d’un indispensable renouveau politique.

Le quinquennat qui s’achève a constitué une véritable catastrophe pour tous les français épris de justice sociale, d’égalité républicaine, attachés à la souveraineté nationale et populaire, c’est à dire à la Démocratie, soucieux de fraternité, sensibles aux valeurs de rassemblement et de solidarité.

La soumission du Président sortant aux forces de l’argent, sa connivence avec l’oligarchie mondialiste qui bafoue les droits les plus élémentaires d’une majorité de nos concitoyens pour le seul et exorbitant profit financier d’une petite minorité, son dévoiement des institutions, sa volonté exacerbée d’opposer les français les uns contre les autres, sa dévalorisation de la parole publique, son acharnement à démanteler les services publics comme l’ensemble des acquis nés du Conseil National de la Résistance, sa politique de paupérisation des salariés, ses ouvertures vers l’extrême droite et le climat malsain et intolérable entretenu envers les citoyens immigrés ou d’origine étrangère nous sont insupportables et nous imposent l’impérieux devoir  d’appeler nos compatriotes à se mobiliser pour tourner définitivement cette page honteuse à bien des égards.

François Hollande, par sa personnalité, par son histoire, par son humanisme, sa sincérité sans affectation, son honnêteté et par sa volonté affichée de renouer avec la Démocratie, avec le thème de la participation cher aux Gaullistes ainsi qu’avec les valeurs fondamentales de la République et de la Justice sociale nous apparaît aujourd’hui comme le candidat qui redonnera, en France et dans le monde, l’espoir de la dignité politique.

Pas une voix authentiquement gaulliste ne doit lui faire défaut.

– Paul VIOLET (ancien Adjoint du Maire de Paris Jacques Chirac, ancien Vice Président du Conseil Régional d’Ile de France, ancien Secrétaire National du RPR).
– Etienne TARRIDE (ancien Conseiller du XIXème arrondissement de Paris, ancien Vice Président du Front du Progrès)
– Henri VINATIER (ancien Trésorier de l’Académie du Gaullisme)
– Valérie TALLENEAU (dirigeante d’entreprise)
– Marie-Claire BELTRAME-DEVOTI (ancien soutien de Dominique VILLEPIN)
– Jean R. Guion (ancien Président national de l’U.J.P., Président des Clubs Justice et Liberté).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *